"Tout en moi n'était qu'un cri. Un cri muet que personne ne pouvait entendre"

3096 jours

Titre : 3096 jours

Auteur : Natascha Kampush

Pages : 300

Edition : Le livre de poche

Note : ?

Film : 3096 days

Musique : "Because of you" de Kelly Clarkson

Style : Autobiographie

Age : Adulte

 

Résumé :

 Natascha Kampusch a vécu le pire : le 2 mars 1998, à l'âge de dix ans, elle est enlevée sur le chemin de l'école. Pendant 3096 jours, huit ans et demi, son bourreau, Wolfgang Priklopil, la garde prisonnière dans une cave d'environ cinq mètres carrés, près de Vienne.
En août 2006, elle parvient à s'enfuir par ses propres moyens. Priklopil se suicide le jour même.
Dans ce récit bouleversant, Natascha Kampusch révèle les circonstances de son enlèvement, le quotidien de sa captivité, sa terrible relation avec son ravisseur et la façon dont elle a réussi à survivre à cet enfer.
Le témoignage unique d'une traversée de l'inimaginable par une jeune femme qui ne s'est jamais laissé briser.

Avis :

Je suis un peu perdue.... Ce livre est très déroutant.

Natascha Kampush a vécu une horreur. Peu de mots peuvent résumer l'histoire de cette fille.  Mais elle y a réussi 4 ans après sa fuite.

C'est une femme hors du commun. Dès la fin de son enfance, quand elle se fait enlever par Priklopil, elle se révèle être une jeune fille très déterminée, forte et pragmatique. Ce qui est incroyable pour une fille de son âge dans cette situation. Elle a aussi un grand sens de la déduction. Et malgré tout ce que lui fait vivre son bourreau, elle ne se laisse pas démonter. Elle arrive même à tisser des liens avec lui. Je trouve, que c'est là où elle a bien agi car elle savait qu'il ne la libérerait pas de si tôt. Et en mettant certaines limites, en faisant appelle à la conscience de Priklopikl, il s'est "contenu" plus d'une fois.

Après, certaines choses nous touchent tous. Comme le fait qu'il la fait jeûner (ce qui est impensable pour moi ), lui fasse faire le ménage, la cuisine, qu'il la batte, etc... et ne peuvent pas nous laisser indifférents.

On ne peut pas noter ce genre d'autobioraphie. Comme, cela est dur d'émettre un jugement car ce ne serait pas sur le livre mais sur la vie de la personne. Et chacun a une vie plaisante ou non. Tout de même, j'ai trouvé cela touchant.

 

7/25 livres

Banière Bingo