Mes problèmes de lectrice trouvé sur Pocket jeunesse :

1) Les gens qui disent « c’est juste un livre »: non, ce n’est pas « juste » un livre! C’est un univers à part entière, un monde à découvrir, qui a le pouvoir de changer des vies.

2) Les proches qui ne comprennent pas votre passion: « Tu veux ENCORE des livres pour ton anniversaire? Tu n’en as pas assez? » *soupir*

3) Surmonter la mort d’un personnage de fiction: alors que personne n’est au courant de votre deuil.

4) Les mauvaises adaptations cinématographiques: et les gens qui disent qu’ils ne liront donc jamais le livre. Pfff!

5) Des amoureux fictifs parfaits!: mais fictifs. *soupir*

6) Les gens qui deviennent fans d’un univers sans même avoir lu le livre: et qui ne comprennent donc pas les subtilités du monde, les détails qui font la richesse même de l’univers!

7) Devoir se lever le matin après avoir lu jusqu’au bout de la nuit: Mmmm…

8) Faire des références littéraires que personne ne comprend: moment de solitude.

9) Ne pas savoir prononcer les noms de certains personnages ou de certains lieux car vous ne les avez jamais entendus: « Plutarch? Plutark? Pleutarche? Ploutark? »

10) Finir le meilleur livre de votre vie et expérimenter la gueule de bois livresque: et errer sans but, jusqu’à retrouver un sens à sa vie.

11) Se spoiler tout seul : en feuilletant vaguement les 70 pages suivantes, dans l’espoir inavouable de vérifier que votre personnage préféré va s’en sortir.

12) Vouloir voyager dans les endroits où se passent vos livres préférés: un aller en Poudlard Express, s’il-vous-plaît?

13) Acheter par inadvertance le tome 2 avant le tome 1: et ne pas pouvoir commencer sa lecture. Malédiction!

14) Visiter une librairie/un salon littéraire sans argent: prudent peut être, mais quelle douloureuse torture!

15) Devoir déménager vos bibliothèques: bizarrement, vos amis ne se pressent pas pour vous aider.

16) Votre scène préférée du livre qui n’apparaît pas dans le film: qu’on m’appelle le scénariste!

17)  Découvrir que ce livre qu’on avait depuis des lustres et qu’on ne voulait pas lire est en fait génialissime: « Mais POURQUOI je ne l’ai pas lu avant?! »

18)  Quand la quatrième de couverture en dit trop: « Spoiler, spoiler spoiler spoiler. »

19) Des livres pas encore traduits: vous avez tenté de vous mettre au danois, mais vous n’êtes pas encore au point.

20) Quand on vous demande quel est votre livre préféré: « Est-ce que je peux réfléchir à cette question pendant quatre heures? Je reviens vers toi avec une liste. »

21)  Quand vous ne trouvez pas un livre dans un librairie: « Monsieur le libraire, Madame la libraire, dites que vous l’avez? *yeux du Chat Potté*

22)  Oublier son livre le matin: malédiction! Cela n’augure rien de bon pour la journée!

23) Tenter de masquer votre enthousiasme démesuré quand un auteur vous répond à un mail: vous affichez un grand sourire pendant trois jours que rien ni personne n’arrivera à effacer.

24) Votre série préférée se termine: vous prenez rendez-vous chez un psy pour réussir à vivre ce moment traumatisant ou alors vous choisissez l’option de ne pas vouloir le terminer et vivez dans le déni.

25) ) Les triangles amoureux: laissez moi deviner: l’héroïne tombe amoureuse dans le tome 1, flirte avec un autre garçon qu’aucun lecteur dans le monde n’apprécie pendant le tome 2 et termine finalement avec numéro 1 dans le tome 3?

26) Quand votre livre s’abîme dans votre sac: arghhhh!

27) Devoir ABSOLUMENT posséder tous les livres que vous aimez: pouvoir les voir, les toucher, les sentir, les feuilleter, à toute heure du jour ou de la nuit… c’est essentiel, non?

28)  Devoir interrompre sa lecture au pire moment: vous savez, ce moment où il faut descendre du métro alors que LA révélation arrive!

29) Ne pas vouloir terminer un livre/une série, parce qu’après, c’est la fin: c’est trop dur à vivre!

30) Faire tomber son marque-pages: et ne pas se souvenir où on s’était arrêté. L’HORREUR.

31)  Devoir attendre le tome suivant: les éditeurs sont cruels!!

32) Découvrir une page cornée dans un livre neuf: expirer, inspirer…

33) Prêter ses livres et ne plus jamais les revoir: adieu mes bien-aimés!

34) Prêter ses livres et les retrouver dans un état lamentable: « tu es bien sûr que je te l’ai passé avec la couverture toute abîmée? » C’est cela, oui.

35) Prêter ses livres et les récupérer des mois ou des années plus tard: Oh! Mon exemplaire d’Hunger Games n’était donc pas perdu!

36) Pleurer/rire en public à cause de votre lecture: même pas honte.

37) Découvrir une page cornée dans un livre neuf: expirer, inspirer…

38) Ne pouvoir parler de votre livre car personne ne l’a lu: solitude pesante…

39) Se faire spoiler: le pire du pire.

40) Ne pas pouvoir s’arrêter de lire: et lire donc dans la douche, en marchant, au travail, toute la nuit!

41) Rien ne se passe comme prévu dans le livre: les auteurs sont si cruels!

42) Terminer un livre et ne pas avoir prévu d’en apporter un autre: vous errez, telle une âme en peine, ne sachant que faire.

43)  Les journées de seulement 24h: trop de livres à lire et trop peu de temps!

44) Ne plus avoir de place dans sa bibliothèque, sa chambre, son appart: le pire du pire du pire.

45) Les gens qui disent   "pas besoin de le lire, j’ai vu le film": inspirer, expirer…

46) Les gens qui ne lisent pas pendant que vous êtes en train de lire: et qui s’étonnent que vous ne répondez pas à leurs questions… non mais vraiment!